ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Le Kenya prend des mesures pratiques pour assurer la fréquentation scolaire des jeunes filles

Error:

Date: 11 May 2012

Près d'un demi-million d'écolières kenyanes se sont vues donner l'accès à des serviettes hygiéniques gratuites grce à une initiative de l'Etat appuyée par ONU Femmes.

Cette initiative constitue un grand progrès dans un pays où de nombreuses femmes manquent jusqu'à cinq jours d'école tous les mois en raison de leur cycle menstruel. Avec près de la moitié de la population du Kenya vivant avec moins d'un dollar par mois, la plupart des familles ne peuvent s'offrir un paquet de serviettes hygiéniques. Cette situation contraint fréquemment les filles à manquer l'école, pour éviter l'humiliation.

Selon le Secrétaire permanent à l'Education sortant James ole Kiyiapi, les bénéficiaires ont été sélectionnées parmi 4.114 écoles dans le pays, du quatrième au huitième niveau de classe. Il indique que le ministère est attaché à aider les jeunes filles à surmonter les obstacles qui se posent au niveau éducatif.

« Ces défis sont par exemple dus aux pratiques culturelles obsolètes et sont de plus en plus liés à la pauvreté » souligne-t-il. M. Kiyiapi précise que la fourniture des serviettes hygiéniques permettra d'améliorer grandement le taux d'achèvement du cycle primaire chez les filles des communautés vulnérables. « Nous invitons également les organisations corporatives et les individus privés à rejoindre cette initiative » ajoute-t-il.

Le gouvernement a alloué 3,34 millions de dollars de son budget 2011-2012 en faveur de cette initiative. Cette affectation fait suite à une annonce d'engagement faite en mai de l'an dernier par le gouvernement, lors d'une table-ronde organisée par ONU Femmes en vue de promouvoir l'application des principes d'égalité et d'équité entre les sexes dans la nouvelle Constitution.

Des serviettes hygiéniques seront distribuées à 443.858 filles dans 25 districts de la vallée du Rift ; 11 districts de la province de la Côte ; dans la province de Nyanza et les écoles des provinces de l'Est et du Nord-Est, ainsi que dans l'Ouest et dans le Centre de Nairobi. Les bénéficiaires ont été identifiées sur la base de l'indice national de pauvreté, des caractéristiques d'aridité et de semi-aridité des terres, d'un indice de parité entre les sexes, et des rapports fournis par les Directeurs provinciaux de l'Education.