Où je me tiens : Balla Mariko

Date : mardi 15 novembre 2016

Balla Mariko. Photo: UN Women/Gaoussou Cherif Haidara
Balla Mariko. Photo: ONU Femmes/Gaoussou Cherif Haidara

Quote

Au Mali, la violence à l’égard des femmes a atteint une proportion telle qu’elle aurait été inimaginable auparavant. Aujourd’hui nous enterrons nos sœurs, demain ce seront peut-être nos filles.

Nous assistons à l’assassinat de femmes par leurs maris, et ce en toute impunité. Pire encore, il n’est pas rare que même le personnel médical, les agents de police ou les juges demandent ce que la femme a fait pour mourir ainsi – comme si sa mort pouvait être justifiée.

Il est urgent de rompre le silence qui entoure une telle situation. Nous devons apporter notre soutien aux femmes pour qu’elles puissent parler. Aucun père ni aucune mère ne devraient encourager leur fille à rester dans une relation abusive et à souffrir en silence. En quoi sa mort vaut-elle mieux qu’un divorce ?

C’est avec les hommes que commence la fin de cette injustice. Les hommes doivent être responsables de leurs actes et comprendre que les femmes ne leur appartiennent pas et qu’ils ne leur sont pas supérieurs.

Dernièrement, avec l’aide de jeunes hommes et femmes qui croient en l’égalité des sexes, j’ai organisé une marche populaire contre la violence conjugale à Bamako. Il en a résulté la création du mouvement collectif HVC (Halte aux Violences Conjugales) – un réseau national d’hommes et de femmes œuvrant pour prévenir la violence conjugale. 

Il faudra du temps pour changer les mentalités et les comportements, mais il faut bien commencer quelque part. Et cela commence avec nous. »


ODD 5 : Égalité entre les sexes

M. Ballo Mariko, âgé de 40 ans et père de deux filles et d’un garçon en bas âge, est membre des réseaux de la société civile œuvrant à la promotion des droits humains. Il est également membre du mouvement collectif Halte aux Violences Conjugales, récemment établi. ONU Femmes collabore avec cette organisation dans leur lutte pour la défense des droits des femmes. Le travail de M. Mariko contribue à la réalisation de l’ODD n°5 sur l’égalité des sexes et de sa cible visant à éliminer toute forme de violence à l’égard des femmes et des filles.

Lisez plus d’histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».