Paix et sécurité : quelques faits et chiffres

Négociation des accords de paix

  • Sur neuf accords de paix conclus en 2011, seuls ceux de Somalie et du Yémen comprenaient des dispositions spécifiques en faveur des femmes [1].
  • Sur les 14 processus de négociation de paix organisés sous l'égide des Nations Unies en 2011, seules quatre femmes ont été invitées à la table des négociations : à Chypre, en Géorgie, en Guyane et au Yémen [2].
  • Et sur 585 accords de paix conclus entre 1990 et 2010, seuls [3]:
    • 92 contenaient au moins une référence aux femmes,
    • 17 contenaient une référence explicite à la violence sexuelle,
    • 16 mentionnaient la protection des droits fondamentaux des femmes ou l'application des lois humanitaires aux femmes,
    • 13 soulignaient le rôle joué par les femmes dans la mise en œuvre de l'accord,
    • 9 prévoyaient des sièges réservés aux femmes ou fixaient des quotas de femmes dans les assemblées législatives ou exécutives,
    • 8 insistaient sur la promotion des organisations de femmes et des infrastructures nécessaires pour répondre aux besoins prioritaires des femmes,
    • 7 mentionnaient des mécanismes de prévention des crimes envers les femmes,
    • 7 appelaient à inclure les femmes et les filles soldates dans les processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration,
    • 5 proposaient des quotas pour les femmes autochtones,
    • 5 reconnaissaient la nécessité d'une représentation des femmes dans la police et d'une réforme de la police axée sur les femmes,
    • 4 recommandaient la représentation des femmes au sein du pouvoir judiciaire, et
    • 4 qualifiaient la violence sexuelle de violation du cessez-le-feu.

Après le conflit

  • Les électrices sont quatre fois plus susceptibles que les hommes d'être victimes d'intimidation dans les États en transition ou fragilisés [4].
  • Il y a une augmentation significative dans les foyers dirigés par des femmes pendant et après les conflits (jusqu'à 40 pour cent des foyers), et ce sont souvent les plus pauvres [5].
  • Au Burundi, en République démocratique du Congo, en Irak, en Sierra Leone, au Soudan et au Timor-Leste, moins de 8 pour cent des dépenses d'après conflit étaient destinés à l'autonomisation des femmes ou à la lutte pour l'égalité des sexes [6].
  • En Afghanistan, en Irak, au Libéria, en Somalie, au Soudan et au Timor-Leste, à peine 2,9 pour cent des estimations budgétaires pour les besoins d'après conflit étaient destinés aux besoins des femmes et à l'égalité des sexes [7].

La paix et la sécurité

  • Le viol est une tactique endémique dans les guerres modernes. Des estimations prudentes suggèrent qu'entre 20 et 50 000 femmes ont été violées durant la guerre 1992-1995 en Bosnie-Herzégovine [8], et entre 250 et 500 000 lors du génocide rwandais de 1994 [9].
  • Il ressort de l'analyse des données provenant de 39 pays qu'il existe une corrélation positive entre la présence de femmes policières et la dénonciation des agressions sexuelles [10]. Et pourtant, seuls 10 pour cent des effectifs de police sont des femmes, selon les données disponibles pour 99 pays. Ce sont les pays développés et ceux d'Afrique subsaharienne qui comptent la plus grande proportion de femmes policières, avec respectivement 13 et 12 pour cent de femmes parmi les forces de l'ordre. Le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, d'une part, et l'Asie du Sud, d'autre part, sont en queue de peloton avec respectivement 2 et 3 pour cent [11].
  • En septembre 2012, 3 des 15 juges de la Cour internationale de justice étaient des femmes [12]. Parmi les 18 juges siégeant à la Cour pénale internationale, 10 étaient de sexe féminin. Sur les 24 juges qui y ont siégé au total, 13 étaient des femmes [13].
  • La représentation des femmes dans les commissions vérité varie considérablement. En 2004, l'instance Égalité et réconciliation du Maroc comptait 16 membres, dont une seule femme. En comparaison, la commission Vérité et réconciliation du Libéria et la commission Vérité, justice et réconciliation du Kenya comptaient 44 pour cent de commissaires de sexe féminin [14].
Notes

[1] Rapport du Secrétaire général sur les femmes et la paix et la sécurité, S/2012/732.

[2] Ibid.

[3] C. Bell et C. O’Rourke, 2010, Peace Agreements or Pieces of Paper? The Impact of UNSC Resolution 1325 on Peace Processes and their Agreements (Accords de paix ou bouts de papier ? L'impact de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les processus de paix et leurs accords), International and Comparative Law Quarterly, 59, pp. 941–980.

[4] Gabrielle Bardall, 2011, Breaking the Mold: Understanding Gender and Electoral Violence (Sortir du cercle vicieux : comprendre la violence basée sur le genre et électorale), Fondation internationale pour les systèmes électoraux.

[5] ONU Femmes, 2012, Women working for recovery: The Impact of Female Employment on Family and Community Welfare after Conflict (Les femmes travaillent à la reconstruction : l'impact de l'emploi des femmes sur le bien-être familial et communautaire d'après conflit), Mémorandum d'ONU Femmes sur les femmes, la paix et la sécurité.

[6] ONU Femmes, 2012, What Women Want: Planning and Financing for Gender-Responsive Peacebuilding (Ce que veulent les femmes : la planification et le financement pour une consolidation de la paix sensible aux questions de genre), Mémorandum d'ONU Femmes sur les femmes, la paix et la sécurité.

[7] Ibid.

[8] D'après les rapports du gouvernement de Bosnie-Herzégovine et de la Commission européenne. J. Ward pour compte du « Reproductive Health Response in Conflict Consortium », 2002, Bosnia and Herzegovina, If Not Now, When?: Addressing Gender-based Violence in Refugee, Internally Displaced, and Post-Conflict Settings (Consortium pour la santé de la procréation durant les conflits, 2002, Bosnie-Herzégovine, c'est maintenant ou jamais ! Répondre à la violence basée sur le genre parmi les réfugiées, les déplacées et durant les aménagements d'après conflit), p. 81. Cité par UNIFEM, Faits et chiffres sur la paix et la sécurité.

[9] Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Rwanda, 1996, Rapport sur la situation des droits de l'homme au Rwanda, E/CN.4/1996/68, Nations Unies, New York.

[10] Ibid.

[11] ONU Femmes, 2011, Le progrès des femmes dans le monde : en quête de justice.

[12] Cour internationale de justice site Internet.

[13] Cour pénale internationale site Internet.

[14] ONU Femmes, 2012, A Window of Opportunity: Making Transitional Justice Work for Women (Une opportunité se présente : rendre la justice intérimaire favorable aux femmes), Mémorandum d'ONU Femmes sur les femmes, la paix et la sécurité.