Paix et sécurité : quelques faits et chiffres

À la table des négociations de paix :

  • Sur les 585 accords de paix conclus entre 1990 et 2010, seulement 92 contenaient des références aux femmes[1].
  • En 2013, plus de la moitié de l’ensemble des accords de paix qui ont été signés comportait des références aux femmes, à la paix et à la sécurité[2].
  • De 1992 à 2011, moins de 4 pour cent des signataires d’accords de paix et moins de 10 pour cent des négociatrices et négociateurs dans les discussions sur la paix étaient des femmes[3].

Le leadership des femmes:

  • Dans les pays touchés par des conflits, la représentation des femmes au parlement est inférieure de quatre points aux 22 pour cent de moyenne mondiale, et elles n’occupent que 13 pour cent des postes ministériels[4].
  • Les femmes ne dirigent que 19 pour cent de l’ensemble des missions de terrain des Nations Unies[5].
  • Au cours de l’été 2014, six ambassadrices siégeaient au Conseil de sécurité des Nations Unies, propulsant la représentation des femmes dans cette instance à un taux sans précédent de 40 pour cent[6].

La santé, l’éducation et les moyens d’existence :

  • Environ la moitié des enfants non scolarisés en âge d’aller à l’école primaire vivent dans des régions touchées par des conflits. Les filles, dont le taux net de scolarisation dans le primaire est de seulement 73,4 pour cent dans les pays touchés par des conflits et dans les pays sortant d’un conflit, sont particulièrement affectées[7].
  • En moyenne, la mortalité maternelle est supérieure de 60 pour cent dans les pays touchés par des conflits et dans les pays sortant d’un conflit[8].
  • Seulement 9 pour cent de propriétaires fonciers dans les pays touchés par des conflits et dans les pays sortant d’un conflit sont des femmes, contre 19 pour cent à l’échelle mondiale[9].

La justice et la sécurité :

  • Depuis l’an 2000, les femmes représentent, en moyenne, 25 pour cent des commissaires siégeant dans les commissions « Vérité et Réconciliation »[10].
  • 97 pour cent des soldats de la paix et 90 pour cent des effectifs de police sont des hommes[11].
  • Les électrices sont quatre fois plus exposées que les hommes à des tentatives d’intimidation lors d’élections dans les États fragiles et en transition[12].
  • 27 pays ont encore des dispositions légales en place par lesquelles le droit des mères à transmettre leur nationalité à leurs enfants est plus limité que celui des pères et, en conséquence, certains enfants peuvent devenir des apatrides[13].
  • 40 pour cent des condamnations de personnes devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie comprennent des accusations de violence sexuelle[14].
  • Des rapports provenant de la République démocratique du Congo indiquent que l’étendue de la violence sexuelle en période de conflit touche 18 à 40 pour cent des femmes et des filles, et 4 à 24 pour cent des hommes et des garçons[15].
  • Un ménage sur quatre parmi les familles de réfugiés syriens vivant en Égypte, au Liban, en Irak et en Jordanie est dirigé par des femmes[16]. Au Mali, plus de 50 pour cent des familles déplacées sont dirigées par des femmes[17].
  • Avant le génocide qui s’est produit en 1994 au Rwanda, l’âge moyen des filles qui se mariaient était de 20 à 25 ans. Dans les camps de réfugiés, pendant et après le génocide, l’âge moyen pour se marier était de 15 ans[18].
  • Le taux de mariages précoces parmi les filles réfugiées syriennes en Jordanie est de 51 pour cent[19].

Consolidation de la paix et relèvement:

  • Dans le cadre des programmes de relèvement rapide, seulement 22 pour cent des fonds issus de contributions en espèces ont été versés directement à des femmes en 2013[20].
  • En 2013, entre 25 et 28 pour cent des bénéficiaires des programmes de désarmement, de démobilisation et de réintégration étaient des femmes et des filles[21].
  • Seulement un pour cent des dépenses consacrées à la réforme du secteur de la sécurité est attribué à des initiatives où l’égalité des sexes représente un objectif important[22].
  • Dans un échantillon de six pays sortant d’un conflit, moins de huit pour cent des dépenses avaient été spécifiquement budgétisées pour assurer l’autonomisation des femmes ou pour promouvoir l’égalité des sexes[23].
Notes

[1] Bell, Christine et C. O’Rourke, 2010. “Peace Agreements or Pieces of Paper? The Impact of UNSC Resolution 1325 on Peace Processes and their Agreements” (Accords de paix ou bouts de papier ? L’impact de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les processus de paix et leurs accords), International and Comparative Law Quarterly, n° 59.

[2] Rapport du Secrétariat général des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, 24 septembre 2014, S/2014/693. p. 12.

[3] ONU Femmes, 2012. « Participation des femmes aux négociations de la paix : rapports entre la présence et l’influence » dans le Recueil d’informations d’ONU Femmes consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité, p.6.

[4] Union interparlementaire, 2014. Interrogation de la base de données de Parline. Et le rapport du Secrétariat général des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, 24 septembre 2014, S/2014/693. p. 13.

[5] Rapport du Secrétariat général des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, 24 septembre 2014, S/2014/693. p. 15.

[6] Ibid., p. 11.

[7] Estimations fournies par l’Institut de statistique de l’UNESCO en 2014 pour le rapport du Secrétariat général S/2014/693. p. 25-26.

[8] Calculs effectués par ONU Femmes selon les données provenant des estimations du Groupe interorganisations sur l’estimation de la mortalité maternelle et des estimations de la natalité des perspectives démographiques mondiales de la division Population. Cités dans le rapport du Secrétariat général, S/2014/693. p. 27.

[9] Calculs effectués par ONU Femmes selon les données provenant de la base de données sur le genre et le droit à la terre de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, cités dans le rapport du Secrétariat général S/2014/693, p. 22.

[10] ONU Femmes, 2012. Suivi de l’application de la résolution 1325, page 19 dans le Recueil d’informations d’ONU Femmes consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité

[11] Calculs effectués par ONU Femmes selon les chiffres nationaux individuels fournis par le DOMF, le DPA et le DAM en mars 2014. Cités dans le rapport du Secrétariat général S/2014/693. p. 18.

[12] IFES, 2011, “Breaking the Cycle of Gender Violence” (Briser le cycle de la violence de genre), p. 16

[13] HCR, Enquête annuelle sur la discrimination fondée sur le genre dans les lois relatives à la nationalité, 2013

[14] 30 sur 74 condamnations, selon le site web du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie site, consulté en Octobre 2014.

[15] UNICEF, 2014, “Hidden in Plain Sight: A statistical analysis of violence against children” (Hors de vue : une analyse statistique de la violence à l’égard des enfants), p. 68

[16] HCR, 2014, “Woman Alone: The fight for survival by Syria’s refugee women” (Une femme seule : la lutte des réfugiées syriennes pour leur survie), p. 8

[17] Conseil norvégien pour les réfugiés, 2014, “Global Overview 2014: People internally displaced by conflict and violence” (Aperçu global 2014 : les personnes déplacées dans leur propre pays par les conflits et la violence), p. 30.

[18] Commission des femmes pour les réfugiés, 2014, “Strong Girls, Powerful Women: Program Planning and Design for Adolescent Girls in Humanitarian Settings” (Des filles courageuses, des femmes fortes : planification et conception de programmes pour les adolescentes dans des situations de crise humanitaire), p. 4

[19] ONU Femmes, 2013, “Gender-Based Violence and Child Protection Among Syrian Refugees in Jordan, with a Focus on Early Marriage” (La violence de genre et la protection des enfants parmi les réfugiés syriens en Jordanie, avec un accent sur le mariage précoce), p. 29

[20] Données fournies par la stratégie de suivi du PNUD, qui surveille les versements attribués aux femmes bénéficiaires dans le cadre de projets d’emplois temporaires et de moyens d’existence productifs. Citées dans le rapport du Secrétariat général des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, 24 septembre 2014, S/2014/693. p. 23.

[21] Calculs effectués par ONU Femmes selon les données fournies par le DOMP et le PNUD, cités dans le rapport du Secrétariat général S/2014/693. p. 24.

[22] ONU Femmes, PNUD, Bureau d’appui à la consolidation de la paix, 2014, “Summary of Findings of Seven Point Action Plan Baseline Study” (Synthèse des conclusions de l’étude de base sur le plan d’action en sept points - disponible sur demande).

[23] ONU Femmes, 2012, « Ce que veulent les femmes : planification et financement pour une consolidation de la paix tenant compte des questions de genre » dans Recueil d’informations d’ONU Femmes consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité, p. 5.