Un million de personnes apposent leur signature pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes au Pakistan

Date: 14 Aug 2012

Une campagne à forte visibilité lancée au Pakistan pour mettre fin aux violences à l'égard des femmes a atteint son apothéose avec la signature de son millionième partisan : le Président du pays.

ONU Femmes a lancé la Campagne Un million de signatures au cours des 16 Jours d'activisme qui se sont déroulés au Pakistan en 2011, en partenariat avec un réseau national d'organisations de femmes, l'Alliance « End Violence against Women and Girls » (EVAWG).

Œuvrant à sensibiliser sur la violence à l'égard des femmes et des filles et sur les stéréotypes qui la causent, la campagne a vu la mobilisation de plus de 450.000 membres de la communauté et utilisateurs de réseaux sociaux, ainsi que d'au moins 1.500 femmes leaders. Des Pakistanais de tous horizons, y compris des célébrités et des hommes politiques, ont publiquement signé des cartes postales en faveur des objectifs d'EVAWG. Des Chartes de demandes provenant de 57 districts ont été rassemblées, beaucoup d'entre elles mettant l'accent sur la réforme des lois, des politiques et des services bénéficiant aux femmes comme aux hommes.

Grce à un débat entre les organisations de femmes, il a été possible d'élaborer une déclaration commune sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes par le biais du système judiciaire pénal. Signée par 60 organisations de la société civile, elle a été soumise à divers représentants et départements de l'État.

Beaucoup d'engagements ont été suivis d'actions. Au cours de ces neuf derniers mois, des milliers de femmes et d'hommes se sont portés volontaires pour travailler dans les refuges locaux et se sont mobilisés en faveur d'une législation favorable aux femmes. La campagne a également conduit à des engagements politiques et a permis d'appuyer deux lois en attente : le Projet de loi sur la violence domestique et le Projet de loi sur les crimes à l'acide et leur prévention.

Le Président du Pakistan Asif Ali Zardari est devenu le millionième signataire de la campagne Un million de signatures pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes, au cours d'une cérémonie organisée à Aiwan-e-Sadr, le 27 juillet 2012. Crédit photo : gouvernement du Pakistan

Le Président a également rappelé les diverses mesures législatives prises par le gouvernement pour protéger les femmes au Pakistan. Parmi ces mesures figurent les 26 centres de crise pour les femmes, visant à fournir des secours immédiats aux victimes de violences. La manifestation a également permis de mettre en avant les nouveaux engagements pris par le gouvernement, comme la nomination de davantage de juges femmes.

Selon Valerie Khan, Co-Présidente de l'Alliance EVAWG, les mesures mises en œuvre au Pakistan ont incité d'autres pays à élaborer des lois similaires en faveur des femmes. Des représentants du Rwanda, du Cambodge, du Népal et de l'Inde ont consulté les membres de l'Alliance sur le processus en trois étapes pour la mise en place de la législation contre les crimes à l'acide et par le feu.

Félicitant le gouvernement pour l'adoption de cette législation historique, et saluant le travail mené à bien par les militants pour faire avancer l'agenda sur la violence à l'égard des femmes, la Directrice de pays d'ONU Femmes, Alice Shackelford, a également souligné le besoin de maintenir l'élan de la campagne. Son application, a-t-elle souligné, doit être assurée dans toutes les provinces et régions du pays.