World Radio Day

La voix de l’égalité des sexes se fait entendre sur les ondes

Date : 12 February 2013

Du Darfour au Népal, du Congo à la Tunisie, le message sur les droits des femmes circule sur les ondes. La radio touche des milliards de personnes et est certainement le média dont l’audience est la plus étendue au monde.

Née au 19e siècle et toujours à la pointe des systèmes de communication, la radio est particulièrement apte à atteindre les communautés rurales reculées et les couches vulnérables des populations, parmi lesquelles se trouvent de nombreuses femmes pauvres et analphabètes. Alimentées par piles, légères, mobiles et peu onéreuses, les radios restent populaires auprès des six milliards de personnes qui y ont accès.

ONU Femmes tire parti de la puissance de la radio pour toucher les villages les plus reculés et pour donner la parole aux populations rurales, qui font souvent l’objet du débat international mais dont les voix sont rarement entendues. Un partenariat radiophonique met en avant les voix des femmes rurales alors que se prépare la 57session de la Commission de la condition de la femme, durant laquelle les gouvernements se réuniront pour présenter les progrès accomplis dans l’amélioration de la condition des femmes dans leur pays et pour convenir de politiques d’envergure sur le thème de l’éradication de la violence envers les femmes et les filles.

D’après les estimations, jusque sept femmes sur dix dans le monde seront battues, violées, brutalisées ou mutilées au cours de leur vie. En partenariat avec le principal réseau international de radiodiffuseurs communautaires, l’AMARC, aussi connu sous le nom d’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires, ONU Femmes assiste les productrices d’émissions de radio communautaires lorsqu’il s’agit de raconter l’histoire de leurs paires, des femmes locales ou du terme à mettre à la pandémie de violence.

Les stations de radio communautaires sont responsables envers les communautés qu’elles servent. Elles redéfinissent le pouvoir de la radio en donnant une possibilité d’expression aux communautés les plus marginalisées. Ce sont les personnes ordinaires vivant dans les communautés rurales et urbaines qui possèdent et produisent le contenu des émissions entendues à la radio. Les récits seront disponibles sur le site Internet d’ONU Femmes et ils seront distribués à tous durant la semaine précédant la session de la Commission.

D’autres initiatives soutenues par ONU Femmes se font également l’écho radiophonique des préoccupations concernant les droits des femmes et l’égalité des sexes. Branchez-vous sur ces fréquences :

Les journalistes radio diffusent des messages de paix au Darfour

Radio stationÀ Khartoum, ONU Femmes organise une formation destinée aux journalistes sur l’intégration des questions de genre et d’autres sujets connexes, afin de soutenir les efforts de femmes telles que Intisar Ginded dont l’émission radiophonique « Femmes et société » informe et sème les graines de l’espoir.

La radio communautaire développe le dialogue sur les droits de femmes au sein des communautés rurales

UN WomenJettez un regard sur la façon dont la radio peut être utilisée afin de donner une voix aux populations les plus vulnérables et les plus pauvres, en particulier les femmes. Restez branché sur la programmation de la radio communautaire.

Des femmes rurales du Viet Nam s’entraînent pour faire face aux temps difficiles 

Viet NamLes pièces du bâtiment de l’Union des femmes dans la province vietnamienne de Binh Dinh résonnent de la musique des chants traditionnels célébrant la province, les saisons, la pêche et l’agriculture. Et pourtant, elles savent que la vie dont elles chantent les louanges est menacée. Chacune est venue discuter de plans et d’actions qui leur permettront d’affronter des catastrophes naturelles.

Népal : Établir une compréhension mutuelle entre les hommes et les femmes pour promouvoir des vies exemptes de violence

UNTF logoDans le district népalais de Makwanpur, les femmes, dont certaines sont véritablement piégées dans un cycle de violence, sont parmi les plus exposées aux nouvelles infections au VIH/sida. Œuvrant à lutter contre ce problème, Equal Access – bénéficiaire d’une subvention du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies – a lancé un programme radiophonique pour permettre aux femmes les plus exposées de s’exprimer, pour encourager l’action de la communauté à cet égard, et pour inciter les hommes à se comporter en modèles positifs.

Saviez-vs que c’est la #Journéemondialedelaradio?La voix 2l’ #égalitédessexes se fait entendre sr les ondesowl.li/hHczz @amarcnews

— ONU Femmes (@ONUFemmes) February 13, 2013