ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Comment l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles est devenue ma passion

Date: 05 February 2013

Un remarquable jeune Tanzanien de 24 ans, Mwasapi Kihongosi, a remporté le concours mondial de design de tee-shirts Tous UNiS en 2011, escaladé le Mont Kilimandjaro en mars 2012 et conduit une Caravane du changement contre la violence et les pratiques traditionnelles dangereuses en novembre 2012. Mwasapi nous indique comment l’élimination de telles formes de violences est devenue sa passion.

« J’ignorais vraiment à quel point la violence contre les femmes et les filles était répandue dans mon pays jusqu’à ce que, un matin, il y a environ un an, la campagne Tous UNiS du Secrétaire général des Nations Unies change ma vie.

Tanzania

Mwasapi Kihongosi a été l’un des responsables de la Caravane du changement – un bus transportant 25 militants, qui se sont rendus dans cinq régions différentes de Tanzanie pendant huit jours en novembre 2012, en vue de sensibiliser et d’encourager les gens à « s’ouvrir ! » et à dénoncer la violence à l’égard des femmes. Crédit photo : ONU Femmes /Laura Beke

Tout a commencé par une conversation informelle avec l’un de mes vieux amis, qui a évoqué le concours de design de tee-shirts dont il avait entendu parler, et m’a encouragé à mettre à profit mes compétences de concepteur graphique au service de la campagne mondiale Tous UNiS. Ignorant ce qui était vraiment derrière cette campagne, je me suis connecté à Internet, et appris que le Secrétaire général des Nations Unies avait appelé les jeunes à dessiner un tee-shirt qui inciterait les gens à travers le monde à lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles.

« Comment est-ce possible ? » ai-je pensé en moi-même, alors que j’effectuais des recherches sur la question afin de mettre au point une création graphique qui tiendrait compte de la gravité du problème, sans toutefois compliquer à l’excès les messages essentiels sous-tendant la campagne Tous UNiS. J’ai été extrêmement choqué d’apprendre, au fil de mes lectures, que la violence à l’égard des femmes et des filles persistait dans le monde, et notamment sur le continent africain.

UNiTe t-shirt

Le design du tee-shirt gagnant de Mwasapi

En tant qu’homme, j’ai honte lorsque je lis que des milliers de femmes ont été victimes de violences et de viols maintes et maintes fois. Pensant aux femmes qui font partie de ma propre famille, j’ai été tellement touché par cette question que j’ai décidé d’élaborer un design qui incarnerait ce sentiment qui nous unit tous : notre détermination à protéger ceux que nous aimons contre tout danger.

Mwasapi receives award

Mwasapi reçoit sa récompense des mains du Secrétaire général Ban Ki-moon Crédit photo : UN Photo

Je me suis souvenu de ce que m’avait raconté ma mère, maltraitée par la nouvelle famille qui l’avait élevée après le décès de sa propre mère. Je me suis remémoré ses récits sur la manière dont elle avait dû sécher l’école, et avait été battue sans aucune raison apparente. Bien que bonne étudiante, elle n’avait pas eu l’opportunité de poursuivre ses études à la fin de l’école primaire, car elle était supposée rester à la maison et effectuer les tâches domestiques à la place.

Et je me suis demandé pourquoi je ne voyais pas la même chose se produire aujourd’hui pour ma sœur cadette. C’est alors que j’ai réalisé que ma famille avait constamment baigné dans un climat d’amour, de respect et d’écoute. Bien que ma mère ait traversé des moments difficiles, elle n’avait jamais failli à notre famille, veillant au contraire à briser le cercle de la violence dont elle avait elle-même été victime.

Cette expérience signifie beaucoup pour moi, car je me suis vraiment senti investi de la responsabilité de mobiliser davantage mon prochain et de lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles dans mon propre pays. Grâce à cette implication, j’ai beaucoup appris et j’ai décidé de continuer à combattre cette violation répandue de l’intégrité, de la dignité et de la valeur des femmes.

Mwasapi reaches Kilimanjaro peak

Mwasapi Kihongosi (à gauche) et ses camarades grimpeurs tanzaniens Meshack Ndaskoi, Directeur du Département du Genre et du Développement du ministère du Développement communautaire, du Genre et de l’Enfant (au centre) et Godfrey George Kombe, guide de montagne au Kilimandjaro (à droite), parviennent au sommet du Mont Kilimandjaro au cours de la Journée internationale de la femme 2012. Crédit: Joy Minza, guide de montagne du Kilimandjaro

A mon retour de la cérémonie, j’ai continué à participer aux projets d’ONU Femmes en coopération avec notre bureau de Tanzanie, et j’ai été choisi pour être le Représentant national des jeunes au cours du Forum des jeunes et de la campagne Kilimandjaro, Monter haut ! Parler haut ! [en mars 2012], qui a bénéficié de la participation de 72 représentants de différentes nations africaines, dans le cadre de la campagne Tous UNiS.

Pendant que j’escaladais le Kilimandjaro, je ne cessais de penser : nous montons, nous prenons la parole ! Cela m’a vraiment réjoui.

Je suis aujourd’hui particulièrement satisfait d’être membre de l’équipe spéciale des 16 journées de mobilisation, qui mène à bien une série d’activités de sensibilisation dans notre pays, en coopération avec le gouvernement, ONU Femmes et Femmes, droit et développement en Afrique (WILDAF). J’espère qu’un jour, mes enfants seront en mesure de grandir dans un monde sans violence à l’égard des femmes et des jeunes filles ».

« Comment l’élimination de la violence contre femmes&filles est devenue ma passion »-histoire du jeune Tanzanien Mwasapi owl.li/htGHJ

— ONU Femmes (@ONUFemmes) February 6, 2013