ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Les progrès envers les OMD pour les femmes et les filles

MDG banner with eight hotspots linking to each of the 8 MDG goals OMD goal 8 OMD goal 7 MDG goal 6 MDG goal 5 MDG goal 4 MDG goal 3 MDGs goal 2 MDG goal 1

OMD 1 | OMD 2 | OMD 3 | OMD 4 | OMD 5 | OMD 6 | OMD 7 | OMD 8
Document de synthèse du plan d'ONU Femmes pour l'après 2015

Gender and MDGs

Depuis leur adoption, il y a plus de 13 ans, des progrès significatifs et substantiels ont été réalisés en faveur de la plupart des huit objectifs du Millénaire pour le développement, y compris des améliorations visibles dans tous les domaines de la santé ainsi que l'éducation primaire, et envers la diminution de la pauvreté extrême de moitié. Cependant, les progrès sont inégaux, en particulier pour les femmes et les filles, et dans de nombreux domaines, sont loin d'être suffisants. 

En savoir plus sur l’atteinte de chacun de ces objectifs pour les femmes et les filles, et les efforts d'ONU Femmes vers la réalisation des OMD d'ici la fin de 2015.

Objectif 1 – quelques cibles :

  • Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour
  • Assurer le plein-emploi et la possibilité pour chacun, y compris les femmes et les jeunes, de trouver un travail décent et productif
  • Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim
ODD 1 - emploi et pauvrete - graphique
Source: Objectifs du Millénaire pour le développement, Rapport 2013. p. 8

Où sommes-nous ?

Selon le Rapport du Secrétaire Générale de 2013 sur les objectifs du Millénaire pour le développement, nous avons atteint la cible de réduction de la pauvreté avec 5 ans d’avance. Dans les régions en développement, la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour a diminué de 47 pour cent en 1990 à 22 pour cent en 2010.

Cependant, les inégalités hommes-femmes face à l’emploi persistent, avec un écart de 24,8 pour cent de leur taux d’emploi en faveur des hommes en 2012.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain:

Une fermière du Timor Leste s’exprime: “Travailler comme un esclave, manger comme un Roi”
TimorAu Timor-Leste pour les femmes comme Veronica Casimira, les groupes féminins d’entraide sponsorisés par ONU Femmes donnent espoir et une opportunité d’améliorer sa vie. Elle peut maintenant nourrir sa famille, gagne un salaire et donne l’exemple de ce que c’est qu’être une femme qui maintient sa famille. Lire davantage »

Dans les zones rurales du Rwanda, les agricultrices engrangent des bénéfices et se bâtissent un avenir meilleur
RwandaONU Femmes travaille avec 15 coopératives de la région de Kirehe, au Rwanda, afin d’améliorer l’accès des femmes aux services agricoles. Au moyen de formations, les responsables des coopératives sont encouragés à accroître la présence des femmes dans leurs structures décisionnelles et à offrir des possibilités en priorité aux membres féminins les plus vulnérables. Lire davantage »

OMD 2

  • Cible : d’ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens de terminer un cycle complet d’études primaires

Où sommes-nous ?

table ODM 2
Source : Objectifs du Millénaire pour le développement : Rapport de 2013. p.15

Les régions en développement ont fait des progrès impressionnants dans le développement de l’accès à l’éducation primaire, avec un taux net ajusté de scolarisation passant de 83 pour cent en 2000 à 90 pour cent en 2011. Cependant, la progression de la réduction du nombre d’enfants non scolarisés s’est beaucoup ralentie. Une progression moins rapide signifie que le monde ne pourra sans doute pas atteindre la cible d’une éducation primaire pour tous d’ici à 2015.

Dans 63 pays, les filles courent plus le risque d’être non scolarisées que les garçons dans les groupes d’âge du primaire et du premier cycle du secondaire. L’écart entre les deux sexes dans les taux de scolarisation est plus important dans le premier cycle du secondaire, même pour les filles de ménages plus aisés.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Moldavie : Permettre aux enfants d’aller à l’école et donner aux mères une chance de trouver un emploi dans les zones rurales
MoldovaLa communauté Hincauti dans le nord de la Moldavie, où la médiocrité des infrastructures a laissé de nombreux enfants sans accès à l’éducation, est l’un des exemples où PNUD et ONU Femmes ont fait équipe pour développer une école et améliorer son système de chauffage, créant ainsi des emplois et permettent aux enfants d’âge préscolaire d’aller à la maternelle. Lire davantage »

Échapper au fléau de la mutilation génitale féminine en Tanzanie : une école masaï accorde des bourses aux filles menacées
StudentsDans une école située à proximité du village d’Arusha, 86 filles – dont beaucoup auraient autrement été mariées ou soumises à des mutilations génitales féminines – se sont vues accorder des bourses complètes pour atteindre un niveau minimum d’études. Lire davantage »

OMD 3

  • Cible : éliminer les disparités entre les sexes dans l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2005 si possible, et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard

Où sommes-nous ?

Graphique ODM 3 representation parlamentaira
Source : Objectifs du Millénaire pour le développement : Rapport de 2013. p.22

L’égalité des sexes est le plus près d’être réalisée au niveau de l’enseignement primaire; cependant seulement 2 pays sur 130 ont atteint cette cible à tous les niveaux d’éducation.

Au plan mondial, 40 emplois salariés sur 100 dans le secteur non agricole sont détenus par des femmes. Mais les femmes entrent encore au marché du travail sur une base inégale aux hommes, même après de prendre en compte leur éducation et compétences.

En octobre 2013, on comptait 21,8 pour cent de femmes parlementaires dans les chambres uniques ou basses et 19,4 pour cent au sénat ou dans les chambres hautes, contre 12 et 10,1 pour cent respectivement en janvier 1997.

Selon le Rapport du Secrétaire Générale sur "Les résultats obtenus et les difficultés rencontrées dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement en faveur des femmes et des filles", même si les trois indicateurs qui se rapportent à l’objectif 3 prennent en compte des aspects importants de l’inégalité entre les sexes, celui-ci a été établi dans une perspective étroite qui exclut certaines questions notamment la violence à l’égard des femmes, les inégalités dans la répartition des prestations de soins non rémunérées, l’accès limité des femmes à des actifs, les violations des droits des femmes et des filles à la santé sexuelle et procréative, ainsi que l’inégale participation des femmes aux prises de décision, aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public, en dehors des parlements nationaux. Pour les pays où des données sont disponibles, les femmes consacrent en moyenne à peu près deux fois plus de temps que les hommes à des tâches ménagères ou des prestations de soins non rémunérées. Tant que l’inégalité entre les sexes ne sera pas abordée sous tous ses aspects, l’égalité et l’autonomisation des femmes inscrites dans les objectifs du Millénaire pour le développement ne pourront se réaliser.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

La Constitution Tunisienne: une percée pour les droits des femmes

A plaque for Place de 14 janvier, 2011, a plaza in Tunis named after a meeting place during the revolution. Photo: Arne Hoel / World Bank

Suite à la révolution et à des mois de protestation en 2012, l’Assemblée constituante de Tunisie a adopté une nouvelle Constitution le 26 janvier 2014, véritable tremplin du changement pour l’égalité des sexes dans les États Arabes.Lire davantage »

Les élections législatives au Cameroun portent 31 % de femmes à l’assemblée Nationale

Panel discussion with traditional and religious leaders, UN system partners and representatives of the Cameroon's political parties in September 2013. Photo: UN Women

Cette augmentation sans précédent de 31,11 pour cent de l’Assemblée Nationale étant des femmes a été possible grâce à la synergie des acteurs, l’adoption d’un Code électoral et la mise à disposition d’un expert genre. Lire davantage »

OMD 4

  • Cible :
    réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans

Où sommes-nous ?

Le taux mondial de mortalité des enfants de moins de cinq ans a diminué de 41 pour cent, passant de 87 décès pour 1 000 naissances vivantes en 1990 à 51 décès en 2011. Malgré cette importante avancée, une progression plus rapide est nécessaire pour réduire de deux tiers les décès d’enfants d’ici à 2015. Les enfants sont également plus à risque de mourir avant cinq ans s'ils sont nés dans les zones rurales ou à une mère privée d'éducation de base.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Elles meurent d’envie de vivre : la dimension genre de la mortalité infantile en Inde

Bhuri Bibi and her son. Photo: UN Women//Swapna Bist-Joshi

Un nouveau rapport d’ONU Femmes qui fait entendre les voix des Indiennes expose en détail les efforts déployés pour atteindre les cibles des OMD et permet de mieux comprendre la problématique des infanticides féminins, de la préférence accordée aux garçons et de la violence envers les femmes. Lire davantage »

Le nouveau rôle des femmes rurales du Tadjikistan dans le domaine de la fourniture de services
TajikistanUn programme visant à améliorer l’accès à la protection sociale dans les zones rurales est la création de groupes de surveillance des femmes, qui surveillent la situation des ménages les plus vulnérables. Nous vous apportons l’histoire de Savrukhon Kholmatova, qui devait s’occuper de ses quatre enfants et trois nièces et neuveux orphelins handicapés. Lire davantage »

OMD 5

  • Cible :
    réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle

Où sommes-nous ?

Le taux mondial de mortalité maternelle a diminué de 47 pour cent dans les 20 dernières années, passant de 400 à 210 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes entre 1990 et 2010. Réduire ce taux de trois quarts pour atteindre la cible OMD nécessitera des interventions accélérées et un plus grand soutien politique pour les femmes et les enfants.

Bien que le besoin non satisfait de planification familiale a diminué dans toutes les régions entre 1990 et 2013, en 2013 environ 140 millions de femmes qui veulent arrêter ou retarder une grossesse n'ont pas accès à la planification familiale.  En 2015, la demande totale de planification familiale parmi les femmes mariées devrait croître de plus de 900 millions, principalement en raison de la croissance de la population - une indication de l'ordre du jour inachevé dans la santé reproductive et l'ampleur des efforts nécessaires pour suivre le rythme.

Selon le Rapport du Secrétaire Générale, à en juger par l’évolution actuelle, on peut supposer que ladite cible sera l’une des dernières à être atteinte. En conséquence, pour progresser plus rapidement dans la réalisation de l’objectif 5, le rapport dit qu’il est nécessaire d’adopter une démarche plus large axée sur les droits à la santé sexuelle et procréative et sur les droits y relatifs, ainsi que sur les droits des femmes et des filles à la santé.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Prévenir le décès des mères lorsqu’elles donnent la vie
UNWomen MaliONU Femmes met en œuvre un programme dans sept pays situés en Afrique et dans les Caraïbes pour former les sages-femmes à la prise en charge des femmes victimes de violence. Lire davantage »


Les femmes rurales luttent contre la pauvreté et le mariage précoce en Égypte par le biais d’un film et de leur propre vie
AmalUn atelier de travail novateur aide les femmes rurales à raconter leurs propres histoires, évoquant leur participation à l’agriculture et les obstacles qui entravent leur développement en Haute-Égypte. Lire davantage »

OMD 6

  • Cible :
    d’ici à 2010, assurer à tous ceux qui en ont besoin l’accès aux traitements contre le viH/sida

Où sommes-nous ?

L'incidence du VIH est en baisse constante dans la plupart des régions, et encore, le nombre de femmes vivant avec le VIH a augmenté dans le monde depuis 2001. Selon le dernier rapport de l'ONUSIDA, 2,3 millions de personnes ont été nouvellement infectées en 2012. Et le VIH reste la principale cause de décès chez les femmes en âge de procréer. Chaque minute, une jeune femme est infectée par le VIH.

Dans le monde entier, les jeunes femmes de 15 à 24 ans ont un risque 50 pour cent plus élevé d'infection par le VIH par rapport à leurs homologues masculins. Les jeunes femmes sont plus vulnérables à l'infection à VIH en raison d'une interaction complexe de facteurs physiologiques et l'inégalité des sexes. En raison de leur faible statut économique et social dans de nombreux pays, les femmes et les filles sont souvent désavantagées quand il s'agit de négocier des rapports protégés et d'accéder aux informations et services de prévention du VIH.

À la fin de 2012, quelques 9,7 millions de personnes dans les pays à revenu faible et intermédiaire avaient accès thérapie antirétrovirale, soit une augmentation de près de 20 pour cent en un an, ce qui vient s'ajouter à des gains similaires au cours des années précédentes. La cible 2010 d’un accès universel n’a cependant pas été atteinte.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Les réfugiées congolaises vivant avec le VIH progressent sur la voie de l’autonomie
A resident of Gihembe camp  Photo: UN Women/Stephanie OulaDes femmes cultivent le champignon et la tomate en apprenant la gestion et l’agriculture et en mettant leurs finances en commun, tout en combattant la stigmatisation sociale et en affrontant la violence sexiste. Lire davantage »

Les militantes luttent contre pour les droits des femmes séropositives au Pérou
World Aids Day - PeruNous vous invitons à suivre le récit de.Guiselly Flores, activiste et Directrice du Réseau péruvien des femmes séropositives (RPM+). Lire davantage »


OMD 7 – Quelques cibles :

  • Intégrer les principes du développement durable dans les politiques et programmes nationaux et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales
  • Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas d’accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base

Où sommes-nous ?

Source: Objectifs du Millénaire pour le développement, Rapport 2012, p. 56.

La croissance mondiale des émissions de dioxyde de carbone (CO2) s’accélère, et les émissions sont aujourd’hui 46 pour cent plus élevées qu’en 1990. Contrôler la croissance des émissions mondiales nécessite une action courageuse, coordonnée, nationale et internationale. Les efforts se poursuivent pour renforcer les efforts nationaux d’atténuation sous l’égide de la convention sur les changements climatiques et son Protocole de Kyoto.

Le monde a atteint la cible de l’OMD relative à l’eau potable, à savoir la réduction de moitié du nombre de personnes n’ayant pas un accès durable à l’eau potable, et ce, cinq années avant l’échéance. Le nombre de personnes utilisant de meilleures sources d’eau potable a atteint 6,1 milliards en 2010, en augmentation de plus de 2 milliards depuis 1990. En 2010, 89 pour cent de la population mondiale utilisait de meilleures sources d’eau potable, alors que cette proportion n’était que de 76 pour cent en 1990.

Entre 1990 et 2011, le taux d’accès à des installations sanitaires est passé de 49 à 64 pour cent, bien en dessous du taux de 75 pour cent à atteindre d’ici à 2015. L’accès à l’assainissement est important pour la sécurité, la dignité et la santé des femmes et des filles. Selon le Rapport du Secrétaire Générale le fait que la problématique hommes-femmes n’est pas prise en compte dans la cible 7.C risque de faire oublier les besoins particuliers des femmes et des filles dans l’élaboration des politiques d’assainissement.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Des mères éclairent leurs foyers et leurs communautés en Tanzanie rurale
Tanzanian solar engineerNous rendons hommage à six mères et grands-mères issues de trois villages reculés au Sud de la Tanzanie. Elles y ont apporté l'énergie renouvelable et servent de modèles à la communauté, apportant aux femmes sécurité et participation dans le développement local. Lire davantage »

Préserver l’équilibre entre les affaires et la nature au Mexique
SustainabilityAu Mexique, des femmes de la tribu Maseualsiuamej Mosenyolchicauani sont chefs d’un hotel sustentable, un example de programmes nationaux pour le développement sustentable.
Lire davantage »

OMD 8 – Quelques cibles :

  • Poursuivre la mise en place d’un système commercial et financier ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire
  • En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l’information et de la communication, soient accordés à tous

Où sommes-nous ?

Graphique ODM 8 FR usagers d'Internet
Source : Objectifs du Millénaire pour le développement : Rapport de 2013. p. 59

Le financement apporté par l’aide bilatérale sectorielle du CAD à l’appui de l’égalité des sexes avoisinait en 2011 les 22 milliards de dollars (prix de 2011). La part de l’aide consacrée à l’égalité des sexes est restée relativement stable entre 2002 et 2011, soit 27 et 35 pour cent, respectivement. Cependant en 2011, seuls 5 pour cent du montant total de l’aide bilatérale sectorielle ont été alloués aux programmes pour lesquels l’égalité des sexes était un objectif principal.

La part de l’aide consacrée à l’égalité des sexes est restée relativement stable entre 2002 et 2011, soit 27 pour cent et 35 pour cent, respectivement. Cependant en 2011, seuls 5 pour cent du montant total de l’aide bilatérale sectorielle ont été alloués aux programmes pour lesquels l’égalité des sexes était un objectif principal.

Avec une prévision de 6,8 milliards d'abonnements mobiles cellulaires d'ici la fin de 2013, la pénétration globale (mesurée par le nombre d'abonnements par rapport à la population totale) atteindra 96 pour cent. Cependant, les femmes sont en moyenne 21 pour cent moins susceptibles d’utiliser un téléphone portable.

D’ici à la fin de 2013, on estime que 39 pour cent de la population mondiale utilisera Internet. L’écart entre les sexes est toutefois manifeste. À l’échelle mondiale, 37 pour cent de la population totale des femmes se connectent à Internet, contre 41 pour cent de la population totale des hommes. L’écart est encore plus prononcé dans les pays en développement, où 29 pour cent de femmes utilisent Internet, contre 33 pour cent d’hommes.

Les efforts d’ONU Femmes sur le terrain :

Appeler les entreprises à se joindre aux initiatives visant à mettre fin à la violence et à autonomiser les femmes
WEPsAident les rescapées des attaques à l’acide au Bangladesh ou utilisent les communications de masse pour lutter contre la violence à l’égard des femmes en Turquie — cet article dresse le portrait de deux des plus de 500 entreprises à travers le monde ayant signé les Principes d’autonomisation des femmes. Lire davantage »

Combler l’écart entre les genres dans le domaine des sciences et technologies en République dominicaine
Gender and ICT project in DRSelon une étude réalisée par le Centre de recherche pour l’action des femmes, environ 80 pour cent des enseignants en République dominicaine pensent que les garçons excellent en mathématiques tandis que les filles sont plus douées en langues. Cependant les faits montrent une réalité toute différente. Lire davantage »

Qu’est ce qui vient après la date cible OMD de Décembre 2015 ?

En savoir plus sur le travail d'ONU Femmes pour assurer l'égalité soit inclue comme un objectif autonome et intégrée dans tous les objectifs fixés dans le programme de développement pour l’après-2015.

Error:

Gros plan

CSW58 banner - 244

Publication
Un coup de main : ONU Femmes et Coca-Cola Afrique du Sud partenaires pour l’autonomisation économique des femmes

La tenue des registres, le marketing et les dépenses peuvent contribuer à l’essor d’une petite entreprise ou à lui nuire. Ayda Ramatsiba Maphefo, restauratrice de 51 ans et Moetsana Sehtlabo, vendeuse de produits alimentaire âgée de 36 ans ont amélioré leurs ventes et leur stratégies d’entreprise grâce a un programme de mentorat offert par Hand in Hand en Afrique du Sud par le biais du récent partenariat entre ONU Femmes et Coca-Cola Afrique du Sud. À ce jour, 4 478 propriétaires d’entreprises ont reçu une formation liée au développement de leurs aptitudes entrepreneuriales. Ce programme vise à atteindre 25 000 femmes entrepreneuses qui gèrent des petites entreprises, principalement autour de la chaine de valeur de Coca-Cola. Dans cette vidéo, Sehtlabo et Mapheto nous font part de la manière dont les aptitudes qu’elles ont apprises se sont traduites en profits.